14 / 12 / 2018

[Club] Groupe 3 : smart city et IA : quel cadre ?

  • Linkedin
[Club] Groupe 3 : smart city et IA : quel cadre ?

La 3e édition du club RSLN s’est penchée sur le rôle que pourrait jouer l’IA pour répondre aux enjeux actuels et futurs liés au réchauffement climatique. Une équation complexe qu’une vingtaine d’invités ont été conviés à résoudre lors d’ateliers au siège de Microsoft France lors de la 3e édition du club RSLN.

“Smart city” : le terme déplaît. Carlo Ratti, architecte de formation et directeur du MIT Senseable City Lab, milite, lui, pour une “liveable” city, une ville “vivable” et interactive. Dans la ville de Bristol, la smart city devient la “playable city”. Une ville “jouable”, interactive à nouveau. Imaginons que la fondation de cette “liveable city” repose sur son caractère durable. Le Maire sera-t-il demain grâce à la smart city “CEO” de sa ville avec l’IA comme adjoint ? Quel cadre alors, pour une IA au service de la ville durable ? Nos invités ont identifié les grands principes d’une déclaration fondatrice de la smart city de demain.

 

_Préambule :

 

Pensons un instant le terme « smart ». Est-ce que cela ne devrait pas impliquer le respect de principes-clés, tels que protéger la santé, l’humanité, et se décliner socialement, culturellement ? Ici, nous poserons les principes stratégiques et d’intérêt général afin que cette smart city soit respirable.

 

_Principes :

 

Liberté
L’IA permet de rendre la ville intelligente, tout en garantissant la liberté du citoyen. Tout en prenant en compte les contraintes liées à l’urgence climatique, nous souhaitons la liberté des citoyens.

Inclusion
Une smart city doit être par nature inclusive, pour tous les citoyens. Pour ce faire, nous pensons aux villes de tous niveaux, de toutes tailles, et parlerons dorénavant de « smart territory », car ne parler que de ville serait réducteur.

Gouvernance à deux niveaux
La ville de demain remet le citoyen au coeur du processus participatif. Est-ce que l’IA peut nous aider à cela ? Nous pensons que oui, grâce à une gouvernance à deux niveaux, au niveau du territoire et du citoyen.

Santé
Nos enfants devront être en bonne santé.
Être en bonne santé permet de se mouvoir de manière plus intelligente, de se chauffer de manière plus intelligente, d’acheter un bien de manière plus écologique, etc.

Économie
Utiliser l’IA permet des économies d’ordre environnemental, mais permettrait aussi la création de richesse, grâce à de nouveaux modèles d’affaires qui vont émerger et qui sont prometteurs. Si la transition est écologique, la transformation, elle, sera bien économique et liée à l’environnement.

Empowerment
Comment l’IA peut-elle être utile aux citoyens et permettre aux smart territories d’émerger et de voir le jour ?

Le rapport au temps
Bien que l’urgence climatique soit là, et qu’il ne faille pas ralentir, penser les smart territories implique un effort constant de réflexivité, et d’objectivation de la question, pour voir la route qui nous reste à parcourir.