18 / 10 / 2016
#Wall Street Journal

Automatisation du travail : quels sont les secteurs concernés par cette mutation ?

  • Linkedin
Le cabinet McKinsey vient de dévoiler une nouvelle partie de son étude sur l’automatisation du monde professionnel. Avec ce volet, présenté par le site du Wall Street Journal, le rapport explore la faisabilité technique de la robotisation dans sept secteurs professionnels. Décryptage.

Après avoir révélé dans une première étude la possibilité d’automatiser 45% des activités grâce aux technologies, et en particulier l’avancée de la recherche dans les domaines de la robotisation et de l’intelligence artificielle, le cabinet McKinsey précise les secteurs les plus concernés par une automatisation des tâches.

Avec une possibilité d’automatisation des activités s’élevant à 78%, le secteur de la production, notamment alimentaire, ainsi que les travaux physiques comme la soudure sont les domaines les plus concernés par ces changements.

La finance et le commerce arrivent en deuxième position, avec 69% des activités automatisables. La troisième place revient aux secteurs du transport et à la gestion de données.

A l’opposé, parmi ceux les moins susceptibles d’être automatisés, on retrouve les tâches de management, ou encore l’agriculture : respectivement 9% et 25% de ces activités seraient automatisables selon le cabinet de conseil.

Pour en savoir plus, c’est par ici.