20 / 04 / 2016
#The Washington Post

Facebook va-t-il manger Internet ?

  • Linkedin
Après la F8 (conférence notamment consacrée aux développeurs) où Mark Zuckerberg a fait mention de ses ambitions pour les dix prochaines années de Facebook, la thèse du réseau social omnipotent sur Internet inquiète le Washington Post.
TL;DR
  • linkedin
En "avalant" médias, vidéos, messageries et divertissement, Facebook veut devenir l'Internet.

Déjà en 2013, une étude relevait que de nombreux internautes n’avaient pas conscience d’être sur Internet quand ils utilisaient Facebook. Mieux : que Facebook était Internet. Dans le même temps, le géant des réseaux sociaux a effectivement lié à sa plateforme les divers services de la toile par le jeu des rachats, innovations et duplications d’activités initialement hors de son spectre.

La production des sites médias s’y retrouve par le biais des « instant articles » (des articles de presse directement hébergés sur Facebook, et non sur le site du média détenteur de l’article), et des vidéos, à 360° ou en live, s’y lisent sans passer par des applications tierces. Enfin, les services de messagerie (Messenger et Whatsapp) sont massivement utilisés.

Le Washington Post file la métaphore de la gloutonnerie, accusant même le réseau social d’avoir « avalé » des services a priori moins stratégiques car de pure distraction – à l’instar de l’application MSQRD, qui permet d’ajouter à ses photos des filtres à velléité comique. Mais derrière cette ligne du divertissement, l’ambition ou la faim du réseau social est, pour le Washington Post, très claire : « Facebook veut devenir l’Internet. »

 

Plus d’informations avec le Washington Post.