23 / 11 / 2016
#Wired

Des hélicoptères sans pilote pour lutter contre les feux de forêt

  • Linkedin
Et si les pompiers étaient aidés par des drones et des hélicoptères sans pilote pour lutter contre les feux de forêt ? C’est la combinaison présentée récemment par l’avionneur Lokheed Martin. Wired nous explique comment fonctionnent ces robots pompiers.

Depuis l’an 2000, les Etats-Unis ont dépensé plus de deux milliards de dollars pour lutter contre les feux de forêts, et six pompiers ont perdu la vie en luttant contre les flammes. Pour les assister et éviter d’autres pertes humaines, le constructeur aéronautique Lokheed Martin a présenté deux nouveaux systèmes combinant drones et hélicoptères autonomes.

Le premier dispositif permet de détecter les départs de feux grâce à Indago, un drone doté d’une caméra infrarouge. Une fois un possible départ localisé, Indago envoie les coordonnées au K-Max, un hélicoptère autonome initialement utilisé en Afghanistan, qui va s’approvisionner en eau puis largue sa cargaison sur les flammes.

Le deuxième dispositif, lui, assure la sécurité des personnes en faisant appel au Desert Hawk, un drone capable de repérer les personnes en danger grâce à ses caméras de surveillance. Il transmet ensuite l’information à SARA, un autre hélicoptère autonome, capable de se poser à proximité des personnes en danger pour les transporter loin des flammes. De plus, l’appareil peut être piloté très facilement, un enfant de 13 ans ayant ainsi réussi l’exercice lors d’une démonstration récente.

Le drone Indago est déjà utilisé par les pompiers australiens, et l’ensemble du système pourrait entrer en action d’ici trois à cinq ans. Au vu de la récurrence des feux de forêts en Californie et ailleurs, ce dispositif arriverait à point nommé pour seconder des pompiers de plus en plus sollicités.

Pour en savoir plus, c’est par ici.