09 / 11 / 2016
#Microsoft Research

IA : une nouvelle avancée dans la compréhension du langage humain

  • Linkedin
IA : une nouvelle avancée dans la compréhension du langage humain
Une équipe de chercheurs vient de franchir un nouveau palier dans le domaine de l’intelligence artificielle en développant un logiciel permettant aux ordinateurs d'interpréter une phrase comme les humains. Sa plus-value ? Prendre en compte des millions de concepts. Explications avec Microsoft Research.

Microsoft Concept Graph : c’est le nom de l’outil développé ces six dernières années par une équipe de chercheurs de Microsoft Reserach Asia, dont le rôle est de doter, autant que faire se peut, les ordinateurs de processus de compréhension similaire à l’homme. En d’autre termes du « bon sens » inaccessible aux machines.

Pour ce faire, les scientifiques se sont appuyés sur Probase, une base de données de 5,4 millions de concepts alimentée par des milliards de page web, résultat de plusieurs années de recherche.

« La limite des ordinateurs, c’est de ne pas avoir de connaissance sur le savoir de sens-commun ou la sémantique. Ils ne comprennent que les caractères qui forment les mots. C’est différent de la compréhension humaine. Les humains infèrent beaucoup du contexte pour comprendre les choses », explique Jun Yan, qui a participé au projet.

Plus précisément, le logiciel balise les concepts et cartographie le texte grâce à un autre outil, Microsoft Concept Tagging Model, qui recherche la meilleure probabilité d’association entre les mots liés aux concepts sémantiques recensés. Ce tri, réalisé par un algorithme de machine learning, se fait en plusieurs étapes avec l’analyse des sous-concepts, des attributs et des relations.

«Selon le contexte des différents termes, nous pouvons distinguer avec détail le concept en question pour éliminer les sens non pertinents. Quand vous voyez les mots ‘manger’ et ‘pomme’, nous savons que le plus probable est que la pomme en question soit un fruit », précise Jun Yan.

Grâce à ce nouvel outil, l’équipe de chercheurs espère supprimer les ambiguïtés de l’analyse par ordinateur du langage courant afin d’arriver à une interprétation sans cesse plus pertinente.

A terme, cette avancée viendra renforcer les recherches dans le domaine de l’intelligence artificielle comme par exemple avec les chatbots ou les logiciels de traduction.

Pour en savoir plus, c’est par ici.