11 / 07 / 2016
#Digital Trends

Une intelligence artificielle bat un colonel de l’US Air Force en simulation de combat aérien

  • Linkedin
La société Psibernetix, spécialisée dans la création de systèmes numériques intelligents, a développé une IA capable de défaire même les adversaires les plus expérimentés. Explications avec Digital Trends.

Une victoire de plus pour une intelligence artificielle. Cette fois-ci, c’est Gene Lee, un colonel retraité de l’armée de l’air américaine, qui s’est avoué vaincu lors d’une simulation de bataille aérienne. Son ennemi ? ALPHA, une intelligence artificielle (IA) développée par Nick Ernest, diplômé de l’Université de Cincinnati et CEO de Psibernetix.

«C’est l’IA la plus agressive, réactive, dynamique et crédible que je n’ai jamais vue.», a déclaré Gene Lee.

Pilote vétéran et ancien instructeur, Gene Lee n’a pas seulement échoué à détruire l’avion d’ALPHA, il s’est tout simplement fait lui même abattre dans les airs à plusieurs reprises, rapporte Digital Trends.

Son concepteur affirme que l’intelligence artificielle ALPHA est un adversaire extrêmement complexe à vaincre, même dans le cas où des handicaps concernant sa vitesse ou ses capteurs lui sont attribués. Sa force ? L’environnement dans lequel elle évolue, nommé AFSIM. Ce dernier est un simulateur capable de reproduire un combat aérien moderne de manière réaliste en prenant en compte les caractéristiques réelles des avions, des armes utilisées et des capteurs.

A terme, Nick Ernest prévoit l’installation d’ALPHA dans les avions de combats de prochaine génération, que ce soit dans le cadre d’un pilotage automatique (en complément d’une présence humaine) voire… en totale autonomie.

Plus d’informations sur Digital Trends.