20 / 10 / 2016
#Wired

Comment le numérique peut-il permettre de faciliter les interactions des citoyens avec les administrations ?

  • Linkedin
Le président Barack Obama a présenté au magazine Wired six défis que les entreprises technologiques devraient selon lui relever. Pour y répondre, le journal a contacté autant de personnalités, dont Satya Nadella. Extraits.

Comment faciliter les interactions des citoyens avec les administrations ? Voilà l’une des questions posées par Barack Obama aux entreprises technologiques par le biais de Wired. Satya Nadella, CEO de Microsoft, lui a répondu :

« Au fil des dernières décennies, les entreprises se sont habituées à évoluer dans un univers empli de données [big data, NDLR], faisant appel à des systèmes les aidant à en tirer tous les bénéfices possibles.

Nous savons quand nos clients visitent nos sites Internet, quand ils interagissent sur nos applications mobiles, quand ils contactent nos commerciaux. Nous avons une vue à 360 degrés de qui sont nos clients, de ce qu’ils ont fait et de ce dont ils vont probablement avoir besoin dans l’avenir.

Les citoyens ne s’attendent pas à ce que des gouvernements ou administrations [à l’échelle locale, régionale ou nationale, NDLR] aient ces mêmes capacités. J’ai passé de long moments avec le secteur public – pas seulement aux Etats-Unis, mais dans le monde entier – et j’ai commencé à observer un changement fondamental : les employés des administrations commencent à suivre le même chemin, en utilisant eux aussi les capacités analytiques et prédictives. A travers le monde entier, nous voyons que des administrations locales utilisent des données pour aborder les défis auxquels font face leurs administrés. […]

[Cette évolution] est une immense opportunité pour les développeurs. Il existe toujours cette impression que l’industrie technologique innove rapidement tandis que les administrations sont bureaucratiques et léthargiques. Mais cela est en train de changer.

Les administrations commencent à fonctionner comme n’importe quelle grande entreprise qui se doit d’innover. Bien sûr le secteur public a des normes différentes, que ce soit en termes de sécurité ou de privacy. Mais ces administrations expérimentent des choses. Et si ces dernières s’avèrent réalisables, elles pourront être implémentées au cœur même des administrations.

Alors que les développeurs prennent conscience de ces possibilités et que les administrations entretiennent cet élan, nous devrions bientôt pouvoir interagir aussi facilement et de manière aussi transparente avec nos administrations qu’avec le service client de n’importe quelle entreprise. […] »

L’intégralité des réponses sont à lire ici.