02 / 11 / 2016
#Techcrunch

Santé : des robots mous pour rééduquer les patients victimes d'AVC

  • Linkedin
Des chercheurs suisses ont mis au point un système de robots mous capables d'imiter les muscles, afin d'aider les patients d'AVC lors de leur rééducation. Explications avec TechCrunch.

Mous, avec une allure de ver de terre et totalement flexibles : ce sont les caractéristiques des « soft » robots créés par une équipe du Laboratoire de robotique reconfigurable (RRL) de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Comme le raconte TechCrunch, cette innovation permet d’imiter les muscles en injectant de l’air dans ces petits ballons composés d’élastomère – comme le silicone ou la gomme – et alignés sur une ceinture.

Cet exosquelette robotisé et totalement reconfigurablepermet d’agir en douceur sur la physionomie humaine, et est pour l’heure testé auprès de patients victimes d’attaques vasculaires cérébrales par les physiothérapeutes de l’Hôpital universitaire de Lausanne.

«La ceinture est conçue pour soutenir le torse du patient et redonner un peu de sensibilité à la personne », expliqueMatthew Robertson, chercheur en charge de ce projet.

La prochaine étape ? « Miniaturiser et intégrer le système directement sur la ceinture » pour ne plus avoir de mécanisme de pompes externes sur ces robots mous.

« Grâce aux actuateurs « soft », nous pouvons inventer des robots aux formes multiples. Les matériaux qui les composent sont peu chers et une construction à large échelle est facilement envisageable. Cela ouvre de nouvelle portes pour la robotique », précise Jamie Paik, directrice du RRL.

Pour en savoir plus, c’est par ici.