02 / 05 / 2011

Trouver l'amour dans WoW (New York Times)

  • Linkedin

Rencontrer l’amour de sa vie en parcourant Azeroth dans World of Warcraft, ou dans un autre MMORPG, ce n’est plus un mythe, ni quelque chose d’extraordinaire : cela devient presque courant.

 

C’est ce qu’explique le New York Times : plus le nombre d’abonnés à ce genre de jeux est grand, plus les gens ont des chances de s’y rencontrer et d’y nouer des amitiés, voire d’y trouver l’amour.

 

Oui mais pourquoi ? Si World of Warcraft compte plus de douze millions d’abonnés, ce qui dépasse de loin la plupart des sites de rencontres en ligne, c’est un jeu et non pas un espace dédié à la recherche de « l’amour » :

 

« [Ces jeux] donnent quelque chose qui manquent aux personnes dans le monde réel » explique Ramona Pringle, spécialiste des nouveaux médias : « C’est une vraie expérience primitive. De survie. Dans laquelle on a besoin de quelqu’un. »

 

Et partager ses sentiments par claviers et avatars interposés dans un monde féérique, plutôt qu’au téléphone ou physiquement, permet des échanges d’une intensité rare, comme le détaille une joueuse :

 

« Il a quelque chose de magique […] Cela évoque les anciennes romances où les lettres étaient écrites à la main et délivrées à dos de chevaux. Exactement le type de pratiques et de mondes oubliés que Warcraft cherche à recréer dans l’espace numérique. »